Skip to main content

5 méga-entreprises qui ont débuté dans un garage


mega-entreprises-qui-ont-debutes-dans-un-garage
Un garage peut être utilisé pour une multitude de choses. Y abriter sa voiture est la plus évidente, mais peut aussi fournir un espace idéal, à l’écart des sources de distraction de la maison, pour lancer un nouveau business.
Toutes les mégas entreprises ont dû commencer quelque part, et, certaines, sont littéralement passées de tout à rien, parfois en très peu de temps.
Voici cinq histoires inspirantes qui ont commencé de rien, comme à partir d’un garage :

Amazon

amazon-garageEn 1994, avant même la création d’Amazon, Jeff Bezos était dès lors couronné de succès à Wall Street. À l’âge de seulement 30 ans, il occupait un prestigieux poste de vice-président au sein de D.E. Shaw & CO L.P, un fond d’investissement alternatif (aussi connu sous le nom de Hedge fund) situé au cœur du quartier des affaires à New-York. Encaissant un salaire annuel dans les six chiffres, Bezos était sans doute destiné à échelonner graduellement les marches de l’entreprise.
Puis un jour, en surfant sur internet à la recherche de nouveaux projets sur lequel investir, Jeff est tombé sur un article de presse qui révélait que l’utilisation du World Wide Web connaissait une croissance fulgurante de l’ordre de 2300% par mois! Bezos a immédiatement vu un énorme potentiel dans le monde de la vente au détail sur internet et de l’e-commerce. Il dressa une liste de 20 produits potentiels qu’il estimait pouvoir bien se vendre sur internet et livrer facilement chez les clients, y compris des logiciels, des CD de musique et des livres. Après avoir examiné la liste, les livres étaient un choix évident, surtout en raison du grand nombre de titres existants. Bezos a aussi réalisé que les plus grandes surfaces pouvaient stocker au maximum quelques milliers de livres, alors qu’une librairie en ligne allait pouvoir offrir des millions de titres. Lui et sa famille quittèrent donc New-York pour s’installer à Seattle qui était selon Jeff l’endroit idéal où démarrer son business en ligne.
C’est donc à partir du garage de sa nouvelle maison que va naître Amazon.com. Quatre années plus tard, avec des ventes sur Internet dépassant déjà 610 millions de dollars et comptant plus de 13 millions de clients dans le monde entier, la librairie virtuelle était devenue un modèle de réussite et avait établi les standards du commerce en ligne.
Encore à ce jour, Amazon demeure la plus grande entreprise de vente en ligne du monde avec un chiffre d’affaires annuel de 48 milliards de dollars en 2012.

Apple

apple-garageOn se souvient tous de cette célèbre scène dans le film Forest Gump (joué par Tom Hanks) qui explique qu’il n’aura plus jamais à se préoccuper de l’argent, grâce à son investissement dans une « certaine » entreprise de « fruits » du nom d’Apple. En fait, ce scénario rêvé est celui de la plupart des investisseurs qui ont mis de l’argent dans Apple inc. lorsque l’entreprise a commencé dans le garage d’un jeune geek du nom de Steve Wozniack.
Wozniack et ses deux amis de longue date, Steve Jobs et Ronald Wayne, ont à l’époque une vision quelque peu dérisoire, celle de déclencher une véritable révolution dans le domaine des technologies. Pour y arriver, ils conçoivent chez Wozniak le premier prototype d’Apple I grâce au 1300$ qu’ils ont réuni en vendant, pour Wozniak sa calculatrice programmable HP-65 et et pour  Jobs son Volkswagen Combi.
En 1976, une cinquantaine d’Apple I sont d’abord vendu au prix de 650 $ dans un revendeur local de San José, puis un peu plus tard un millier chez un autre revendeur. Ce dernier ayant la réputation de ne pas toujours payer ses fournisseurs, fit craindre à Wayne de perdre tous ces biens personnels (l’entreprise accumulait rapidement des dettes en matériels). Wayne revend au mois d’avril de la même année la totalité de ces parts pour 2300 malheureux dollars et quitta Apple.
apple-I-1976
Néanmoins, ce premier modèle d’ordinateur personnel permit à Apple de récolter près d’un million de dollars dès sa première année d’activité.
L’Apple II est sortie peu de temps après. Plus sophistiqué et ingénieux, cette nouvelle machine affichait désormais les couleurs, ce qui lui permettait en autre de se distinguer de ses concurrents. Mais c’est en 1984, avec le lancement de la nouvelle gamme d’ordinateursMacintosh, que la société connut un tournant décisif de son éventuel succès.
Au fil des décennies, Apple s’est forgé une réputation remarquable, non seulement dans le marché des ordinateurs personnels, mais aussi dans l’industrie électronique grand public en élargissant sa gamme de produits avec l’iPod, iPhone et iPad.
Aujourd’hui, âgés de 78 ans, les 10% de parts dont s’est maladroitement débarrassé Wayne en 1976 lui auraient valu en 2013 près de 45 MILLIARDS de dollars !
Au passage, voici le prochain siège social d’Apple qui sera inauguré en 2015 :
siege-social-apple-2015

Freelancer

freelancer-matt-barrieEn 2007, l’entrepreneur Australien Matt Barrie fit l’acquisition de différentes plateformes permettant à des prestataires d’embaucher en ligne des personnes qui travaillent de manière indépendante (freelancer) en vue de réaliser des divers projets. Il les réunit pour former un seul site, le baptise Freelancer.com et a commencé à diriger l’entreprise naissante, dans son garage, avec un seul employé.
Le succès du site fut éminent, à tel point qu’il plantait presque tous les jours. Au bout de six mois, Barrie a dû réécrire le code presque en entier et le site a pu se développer au niveau mondial.
Aujourd’hui en 2013, Freelancer.com est évalué à 250 millions de dollars, compte plus de7 000 000 de professionnels et 4 240 000 projets publiés qui cumulent un milliard de dollars.

Google

google-garagePlus de 22 ans après la création d’Apple, un autre success-storyallait naître dans un garage de la Californie. Co-fondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin ont quitté les dortoirs de l’université Stanfort, ils ont officiellement enregistré le nom de domaine Google.com et ont enfin réussi à recueillir plus d’un million de dollars à partir d’une poignée d’investisseurs, soit le montant dont ils avaient besoin pour créer leur moteur de recherche « révolutionnaire ». Une amie de Brin, Susan Wojcicki (maintenant vice-président de Google sur la gestion des produits) est d’ailleurs à l’origine du service de liens sponsorisés Adwords, Adsense, Analytics, Doubleclick, etc.). A l’époque elle a besoin d’aide pour payer l’hypothèque sur sa maison de 1900 pieds carrés, située dans le quartier paisible de Menlo Park, et accepte de louer son garage pour 1700 $ par mois aux deux nouveaux diplômés de 25 ans.
google-premier-bureau
À la fin de l’année 1998, Google (toujours en mode bêta) a déjà indexé près de 60 millions de pages et propose pour une recherche donnée des résultats nettement plus précis que ses concurrents. L’entreprise quitte donc le garage de Susan Wojcicki en mars 1999, et après avoir logé temporairement à trois autres endroits, Google s’installa pour de bon dans le complexe de 26 acres affectueusement appelé le « Googleplex ». Lors du huitième anniversaire de l’entreprise, Google décide de racheter le garage « symbolique » (et la maison attenante) dans le but de la préserver dans le cadre de son héritage.
Google emploie aujourd’hui plus de 50 000 personnes à travers le monde et la valorisation de la société est estimée à 250 milliards de dollars.

HP

hp-garageC’est de ce minuscule atelier en Californie que David Packardet William Hewlett ont fondé leur société, avec 585$, à la fin des années 30. Les deux jeunes hommes venaient tout juste d’être diplômés de l’université Stanford.
L’entreprise allait-elle porter le nom de Packard-Hewlet ou Hewlett-Packard ?
L’histoire raconte que David aurait perdu au « pile ou face »!
Cet endroit-clé est considéré comme le « berceau » de la Silicon Valley ». HP a non seulement contribué à améliorer drastiquement l’efficacité et productivité des entreprises, mais a aussi eu un impact sur différentes facettes de la politique.
La société a, au fil des décennies, connu plusieurs transformations et évolué vers l’informatique et le multimédia. Avec un chiffre d’affaires d’approximativement 120 milliards de dollars par année, HP fait partie des quarante plus grandes entreprises du monde.

La morale de l’histoire?

Eh bien, tout commence à partir de rien. Il y a un début à tout !
Il est facile de contempler ces grandes, très grandes entreprises et de se dire, « Je n’aurais jamais pu faire quelque chose comme ça. » Et vous avez peut-être raison. La plupart de ces sociétés avaient peu de moyens et il leur aura fallu des années pour arriver là où elles en sont aujourd’hui.
Quelle a été la clé de leur réussite ? Celle-ci réside certainement dans l’innovation, le travail acharné, la discipline, un peu de chance, de la patience, mais surtout, une VISION !
Au départ, aucun des fondateurs de ces mégas sociétés informatiques ou sites web n’avait dans l’idée de créer Amazon, Apple ou Google. Au lieu de cela, ils ont commencé par édifier une simple librairie en ligne, un ordinateur et un moteur de recherche.
Que ce soit à partir d’un garage, d’un sous-sol ou d’une chambre d’étudiant (comme ce fût mon cas), chaque grande entreprise a connu des débuts modestes. Mais l’important n’est pas d’où vous débutez, mais plutôt où vous vous retrouverez dans quatre ou cinq ans! Pour réussir votre business en ligne, il suffit avant tout d’y croire, de définir votre stratégie et de mettre les efforts nécessaires pour y arriver.
Pour ma part, faire preuve de créativité m’a aussi permis de réaliser plusieurs de mes rêves, et pourtant, je n’ai même pas accompli 1% de ce qu’a réalisé les fondateurs de ces mégas entreprises. Alors, vous pouvez certainement en faire autant, sinon plus…

Popular posts from this blog

how to share all group facebook one click and very easy

Facebook Starts Letting Teens Post Publicly

Like a cautious parent,Facebook is giving teen users new freedom despite risks. For the first time, users under 18 can post publicly. The logic is that other sites don’t restrict kids, teens are getting more web savvy, and young celebrities want a voice. This could let minors publicly share things they’ll regret, so they must manually opt in to public sharing and confirm they understand the risks. Somewhat disingenuously, Facebook frames its blog post about the change as being about adding more protection for teens. It starts off saying that now when people age 13 to 17 sign up, their posts to the News Feed are defaulted to “friends only” instead of “friends of friends (fof)” as they were before. That is important because many people don’t change their default settings, and if you have thousands of friends with thousands of friends, the fof setting would share your posts to more than a million people. But considering there are 1.15 billion people on Facebook already, and its growth has…

Instagram surges past 700M users, fueled by algorithmic feed

Instagram has gone through a whirlwind of changes the past few months. Between bookmarks, likable comments, live video, tags, zoom, drafts, Stories and of course the controversial algorithmic feed – no one can argue that the Facebook-owned photo sharing app hasn’t been innovating at a rapid pace. But the real question is what effect are these product enhancements having on the bottom line – which in the case of Instagram is measured in user growth. And the answers seems to be that it’s working. The app just announced that they have grown to over 600 million monthly active users. This is almost 10% of the world population – and 100 million more than the company had 6 months ago when they announced a milestone of 500M monthly actives. As a comparison, it took about 9 months to get from 400M to 500M monthly actives – so their growth is still accelerating, even with such a large user base.
While the growth over the past 6 months was still broad-based, the company noted that they were doing p…