Skip to main content

5 bonnes raisons de vous lancer en affaire sur Internet sans attendre


lancer-une-affaire-sur-internet
Tous les matins de la semaine, vous vous engagez tôt sur les routes congestionnées pour vous rendre à un boulot qui ne vous plait pas du tout. Vous demeurez là, assis sur votre chaise de bureau, pendant six heures, à compter les minutes restantes avant le prochain week-end, qui, comme d’habitude, défilera trop vite…
Au moment de votre embauche, vous étiez persuadé d’avoir obtenu le job de vos rêves, mais vous avez rapidement déchanté : votre patron est de plus en plus exigent, certains collègues sont insoucieux et ne vous considère pas à votre juste valeur, vous n’avez aucunement le sentiment de vous accomplir et d’être à votre plein potentiel… Toutefois, « les factures ne se payeront pas toutes seules », vous pensez…
Alors, comment sortir de ce cercle vicieux, communément appelé le « rat race », dans lequel sont confinés tant de gens?
Et bien, actuellement, avec Internet, il est devenu relativement facile accessible et peu couteux de se lancer en affaires sur Internet. Pour ma part, j’ai débuté avec 0 € et sans aucune expérience dans le domaine, et en moins de quelques mois, je suis parvenu à générer suffisamment de revenus pour vivre pleinement de mes affaires en ligne.
Basé sur mon cheminement et celui de milliers d’autres entrepreneurs du web dans le monde, voici cinq raisons fondamentales pour lesquelles vous ne devriez pas hésiter une seule seconde avant de vous lancez en affaires sur Internet :

1. « The sky’s the limit! »

Il n’y a rien de mal à vouloir occuper un poste au sein d’une entreprise pour acquérir une certaine stabilité de revenus, ce dernier qui sera surtout déterminé par votre expérience, vos qualifications et le secteur d’activité dans lequel vous vous adonnez.
L’ennui, c’est que vous devrez vous soumettre à une structure hiérarchique très stricte et ne pourrez nullement espérer gagner plus que les limites qui auront été préétablies. Si vous travaillez comme infirmière, par exemple, vous pourriez être la plus dévouée de tout le centre hospitalier et mettre tout le cœur à l’ouvrage, mais votre salaire n’atteindra jamais ceux des médecins ou même de votre chef de département.
Ou encore, si vous êtes professeur dans un lycée, vous pouvez détenir toutes les compétences du monde et travailler cinq fois plus dur que tous vos collègues, malgré cela, vous ne gagnerez jamais aussi bien votre vie que le directeur ou qu’un autre professeur possédant d’avantage d’ancienneté que vous.
Confrontée quotidiennement à ces contraintes souvent accablantes, il va de soi que la liberté fait rêver !
Lorsque vous êtes à la tête de votre propre entreprise sur Internet et que le monde entier est à la portée d’un seul clic de souris, il n’y a plus aucune limite à ce que vous pouvez accomplir. Sans compter que vos revenus ne sont plus dits « passifs » comme avec l’emploi que vous occupiez, mais désormais proportionnels à votre détermination, au marché et au dévouement que vous portez à votre nouvelle activité en ligne.
Internet offre la possibilité de travailler sans aucune frontière, de créer votre propre richesse et de ne plus être « à la merci » de votre patron. Au début, vous n’allez manifestement pas générer assez de revenus pour quitter votre emploi présent, mais si vous êtes assidu, que vous travaillez intelligemment, et prenez le temps de vous éduquer, vous mettrez tous les jetons de votre côté pour réussir des bons coups !

2. Définissez votre propre horaire

Aussi regrettable que cela puisse paraître, nombre de gens sacrifient leurs activités familiales, les sorties entre amis ou un passe-temps, au profit de leur vie professionnelle.
Bon, ne vous faites pas trop d’illusions, se lancer en affaire sur Internet requerra surement que vous fassiez quelques compromis, par contre vous aurez au moins le luxe de définir votre propre horaire et décider par exemple que vous ne voulez pas travailler le matin, mais seulement l’après-midi, dans le but de : conduire votre enfant à l’école, aller à un rendez-vous chez le médecin ou pour aller rendre visite à la famille sans avoir à vous soucier de ce qui se passe au bureau.
Un business sur Internet vous offre l’incroyable opportunité de gérer vos horaires selon vos priorités, et non par rapport aux exigences de notre employeur, puis de gagner du temps et de la souplesse.
Autant préciser tout de suite que vous pourrez facilement travailler dix heures et plus par jour à raison de sept jours par semaine, comme dans mon cas. En revanche, rien ne vous empêchera lors d’une journée ensoleillée, d’aller passer du bon temps dehors avec vos enfants, jouer au tennis avec un ami ou faire du jogging, quelque chose qui s’avérait tout bonnement impensable dans un boulot typique de 9h à 16h (tentez l’expérience, vous verrez! ;) )

3. Coût de démarrage modique

Des aspirants entrepreneurs « offline » ont parfois des idées d’affaires d’envergure, mais doivent lever des fonds auprès d’amis, famille, ou d’investisseurs, pour concrétiser leur projet.
Tandis que d’autres hésitent à effectuer le grand saut, par crainte d’échouer ou d’engloutir toutes leurs économies.
Si vous avez déjà été en affaires, ou connaissez une personne qui l’a déjà été, vous savez sans doute qu’une entreprise conventionnelle peut nécessiter des coûts de démarrages considérables, notamment pour l’acquisition d’équipements, un espace physique, le salaire des employés, etc.
Les dépenses liées au démarrage d’une entreprise sur Internet sont souvent relativement faibles. Bien sûr, il y a quelques modèles d’affaires en ligne qui requièrent beaucoup d’argent (par exemple si vous prévoyez de créer à partir de zéro un site Web personnalisé avec une tonne de fonctionnalités interactives et très complexes). Mais habituellement, les coûts pour lancer votre affaire en ligne peuvent inclure un simple ordinateur, une connexion à Internet haute vitesse, un nom de domaine et un hébergeur web. C’est tout!
La grande majorité des entrepreneurs peuvent se lancer en affaires sur Internet avec une idée toute bête, un budget très restreint et peuvent espérer à un retour sur investissement et devenir rentables à l’issue de quelques semaines ou quelques mois.
C’est quelque chose qui est très réaliste, et non un rêve complètement farfelu!
Ensuite, s’il s’avérait que votre concept hyper génial soit un véritable fiasco, au moins, vous n’aurez pas perdu votre maison et vous aurez certainement appris énormément dans le processus.
L’un de mes premiers sites web était un site d’informations sur la planification de voyages thématique. Je n’ai pas déboursé beaucoup d’argent sur ce site, mais uniquement un peu de temps. Il a fallu quelques semaines pour le créer le site et son contenu, mais il ne m’a presque rien coûté, hormis le coût du nom de domaine de 10€ par année.
Une fois fonctionnel, j’ai fait la promotion de celui-ci et généré des revenus très rapidement par l’entremise de l’affiliation et de publicités. J’ai récolté environ 450 euros le premier mois avec celui-ci, puis cela a continué d’augmenter au fil du temps jusqu’à 1100 euros par mois.
J’ai vendu le site trois années plus tard pour 18 000 euros à l’un de mes annonceurs assidus, une agence de voyage justement spécialisé dans l’organisation de voyage thématique, qui avait besoin de contenus de qualités pour leurs éventuels clients.

4. Vous avez des millions de bureaux partout dans le monde !

La réelle beauté d’Internet est qu’il est accessible de presque n’importe où sur la planète, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, chaque jour de l’année, et par conséquent, vous êtes libéré de toute entrave.
Une entreprise sur Internet vous offre d’avantage de libertés et de flexibilités pour travailler où bon vous semble, comme à partir de votre canapé, bureau, dans un café, à la bibliothèque ou même sur un bateau de croisière, comme je l’ai fait à quelques reprises (d’ailleurs, le Oasis of the Seas me manque terriblement :( ).
oasis-of-the-seas
Si tout comme moi vous aimez voyager, Internet vous offre la possibilité de changer votre façon d’appréhender le monde.
Dites bonjour au ciel ensoleillé des destinations exotiques et au revoir aux espaces bureaux de couleurs gris terne et sans vie.

5. Vivez de votre passion et épanouissez-vous

En étant l’employé de quelqu’un d’autre, vous ne travaillez pas vraiment sur les projets qui vous passionnent – n’est-ce pas ?
Pourtant, sans doute avez-vous développé au cours de votre vie toutes sortes de passions ou des talents particuliers, par exemple : la peinture, la musique, l’athlétisme, la cuisine, les voitures, le jardinage, la magie, etc.
Grâce à Internet, réussir à vivre de sa passion n’est plus utopique du tout. Des milliers de personnes, sinon plus, y sont parvenus et d’autres feront de même dans le futur…
Mais en pratique, comment doit-on s’y prendre, me demanderez-vous ?
Et bien la première étape est de penser aux besoins des gens, à leurs problèmes et tenter de combler un manque, voire leur faciliter l’existence. Cela pourrait être par la création d’un blog autour d’un sujet thématique, par exemple « la maternité », où vous pourriez accompagner les futures mamans dans les différentes étapes de la grossesse, notamment par le biais d’articles ou de vidéos édifiantes et générer des revenus avec la publicité, l’affiliation ou même vos services.
Il existe une panoplie de façons de monétiser un « savoir » ou une « vocation » sur Internet.
Steve Jobs avait dit : « Si vous bossez sur quelque chose qui vous passionne vraiment, vous n’aurez plus besoin de vous pousser. Votre vision vous tirera vers l’avant ! »
Donc, écoutez le conseil avisé de Monsieur Apple, faites ce que vous aimez, et faites-le souvent. Dans ce sens, Internet est une bonne voie pour transformer votre plus grande passion en machine lucrative…

Enfin, si toutes ces raisons ne vous incitent pas à vous lancer en affaire sur Internet, c’est donc que ce n’est pas fait pour vous. Il n’y a rien de mal à cela…
D’autre part, si suivant la prise en compte de cette liste de cinq points vous avez hoché la tête ou dit : « C’est exactement ce qu’il me faut ! » Alors, cessez de tergiverser et saisissez le taureau par les cornes une bonne fois pour toutes ! Le temps n’attend pas l’homme, plus vous tardez, plus les chances qu’une autre personne accomplisse votre idée ou quelque chose de similaire sont accrus.
Laissez-vous guider par votre intuition et votre cœur. Cette formule d’or ne m’a jamais dupé. Elle a complètement changé ma vie, pour le mieux, croyez-moi…

Popular posts from this blog

how to share all group facebook one click and very easy

Facebook Starts Letting Teens Post Publicly

Like a cautious parent,Facebook is giving teen users new freedom despite risks. For the first time, users under 18 can post publicly. The logic is that other sites don’t restrict kids, teens are getting more web savvy, and young celebrities want a voice. This could let minors publicly share things they’ll regret, so they must manually opt in to public sharing and confirm they understand the risks. Somewhat disingenuously, Facebook frames its blog post about the change as being about adding more protection for teens. It starts off saying that now when people age 13 to 17 sign up, their posts to the News Feed are defaulted to “friends only” instead of “friends of friends (fof)” as they were before. That is important because many people don’t change their default settings, and if you have thousands of friends with thousands of friends, the fof setting would share your posts to more than a million people. But considering there are 1.15 billion people on Facebook already, and its growth has…

Instagram surges past 700M users, fueled by algorithmic feed

Instagram has gone through a whirlwind of changes the past few months. Between bookmarks, likable comments, live video, tags, zoom, drafts, Stories and of course the controversial algorithmic feed – no one can argue that the Facebook-owned photo sharing app hasn’t been innovating at a rapid pace. But the real question is what effect are these product enhancements having on the bottom line – which in the case of Instagram is measured in user growth. And the answers seems to be that it’s working. The app just announced that they have grown to over 600 million monthly active users. This is almost 10% of the world population – and 100 million more than the company had 6 months ago when they announced a milestone of 500M monthly actives. As a comparison, it took about 9 months to get from 400M to 500M monthly actives – so their growth is still accelerating, even with such a large user base.
While the growth over the past 6 months was still broad-based, the company noted that they were doing p…